Bretagne Vivante - Section Rade de Brest

Restic, Lanrinou, même combat

Malgré le Grenelle de l’environnement, les projets routiers continuent de plus belle, détruisant des zones naturelles, des terres agricoles, perturbant des cours d’eau, coupant des couloirs écologiques.

Sur Brest, le fort développement, mal maitrisé, du trafic automobile a conduit les collectivités, BMO et le Conseil Général, à réaliser une nouvelle liaison routière dite de "contournement nord du quartier de Brest Lambézéllec" qui va raccorder à l’est, l’échangeur de Kergaradec (RD 112 ) et à l’ouest le rond point du Spernot (RD205).

Sur Landerneau, il est prévu une déviation, dite de Lanrinou, pour assurer la liaison entre les routes départementales 770 et 764 sur le territoire des communes de Landerneau, Pencran, Dirinon.

Ces 2 projets illustrent bien les dégâts de l’urbanisme galopant, au détriment de la nature, considérée comme une ressource inépuisable dans laquelle on peut puiser sans vergogne. Les élus, dans leur grande majorité, n’ont pas pris conscience de la chute dramatique de la biodiversité et continuent sur le même schéma destructeur qui a prévalu pendant "les trente glorieuses". Consommer, comme nous le faisons maintenant dans le Finistère, 3 hectares par jour de terres agricoles et d’espaces naturels, est tout le contraire du développpement durable dont tout le monde se gargarise.

Lire tout le dossier


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 197514

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSBrèves environnementales   ?

Creative Commons License