Bretagne Vivante - Section Rade de Brest

Quelques définitions

- Orogenèse : Tout processus conduisant à la formation d’une montagne. L’écorce terrestre subit des resserrements considérables se traduisant par la formation de plis, de failles, de chevauchements, etc.

- Fossiles : Traces d’organismes (animaux, végétaux, bactéries)anciens. Les plus anciens fossiles sont âgés de plus de 3 milliards d’années (traces d’algues bleues sous forme de stromatolithes). Après la mort des organismes, peu d’entre eux seront fossilisés ; il faut des conditions particulières : les organismes qui ont le plus de chance d’être fossilisés sont ceux possédant des parties “ dures ” (squelette, carapace, coquilles, etc.), ils doivent être ensuite recouvert rapidement par une épaisseur de sédiments (marins, lacustres, éoliens, etc.) afin de les soustraire aux effets destructeurs des facteurs de l’érosion.

- Gondwana : il s’agit d’un continent caractéristique de l’ère Paléozoïque constitué de plusieurs morceaux continentaux maintenant séparés : Amérique du Sud, Afrique, Inde, Antarctique et Australie. Retour texte

- Paléomagnétisme : il s’agit des effets du champ magnétique du passé. L’étude des corps ferro-magnétiques les roches (comme la magnétite) permet de reconstituer l’orientation du champ magnétique selon les époques géologiques considérées.

- Pangée : C’est le nom du continent unique qui existait à la fin du Paléozoïque.

- Pénéplaine : surface topographique plane (aplanissement du relief), témoin du dernier stade du cycle de l’érosion.

- Roches magmatiques : elles sont le résultat de la solidification de magmas (liquides à haute température, généralement supérieur à 600°C). Si le refroidissement se fait en profondeur, de manière lente, les roches résultantes sont des roches plutoniques (ex : le granite). Si le refroidissement s’effectue en surface de manière rapide, les roches résultantes sont des roches volcaniques (ex : le basalte).

- Roches métamorphiques : Elles résultent de la transformation de roches pré-existantes comme les roches magmatiques (ex : le granite), sédimentaires (ex : le calcaire) ou même dans certains cas d’autres roches métamorphiques. Elles se forment par des recristallisations à l’état solide, liées à l’augmentation de température et / ou de pression. Par exemple, lorsque qu’un pluton granitique se met en place dans un encaissant (une autre roche), il y aura formation d’une auréole de métamorphisme de contact ou les roches encaissantes seront métamorphisées. Lorsque la croûte océanique plonge sous la croûte continentale(zone de subsidence), les roches entraînées par la croûte océanique peuvent subir des contraintes de pression et de température induisant un métamorphisme. Par exemple, le Gneiss est une roche métamorphique de nos régions (le Gneiss de Brest, du Conquet, de Kerhornou) : c’est une roche constituée principalement de quartz, biotites, muscovites, avec un litage grossier. Les roches métamorphiques présentent souvent un litage caractéristique que les géologues nomment “ la schistosité ”, ce feuilletage s’est formé sous les contraintes tectoniques et ne doit pas être confondu avec la stratification des roches sédimentaires !

- Roches sédimentaires : l’origine de ces roches est soit détritique(l’érosion des roches produit des débris qui à leur tour peuvent former des roches dites détritiques), biologique (accumulation de débris bioclastiques d’animaux ou de végétaux), physico-chimique (liée à la précipitation directe). La composition des roches sédimentaires est très variable : siliceuse (ex : grès), carbonatée (ex :calcaire), carbonée (ex : lignite), etc. Les roches sédimentaires se forment aussi bien au fond des lacs (calcaire lacustre par exemple) qu’au niveau des plaines abyssales (ex : argilite).

- Syntectonique : caractérise des phénomènes se mettant en place pendant la même “ phase ” tectonique.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 200847

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSGroupes naturalistes RSSGéologie   ?

Creative Commons License