Bretagne Vivante - Section Rade de Brest

Aménagement de la voie verte Carhaix – Camaret.

Les sections « Rade de Brest », « Crozon » de Bretagne Vivante interroge le Président de Conseil Général

Brest le 10/12/09

Objet : Aménagement voie verte Carhaix – Camaret.

Monsieur Le Président,

Le conseil général du Finistère a pour projet la création d’une voie verte sur l’emprise de l’ancien réseau ferré breton. Ce projet est qualifié d’ « exemplaire » dans les documents ayant trait à l’agenda 21 du conseil général. Il est annoncé aussi qu’il prendra également en compte les principes du développement durable et s’accomplira dans un esprit de large concertation.

C’est dans cet esprit de concertation que nous nous écrivons car si sur le fond nous ne sommes pas opposés à l’organisation de cheminements doux, alternative au tout-voiture, nous nous interrogeons malgré tout sur la mise en œuvre de ce projet.

A la lecture des quelques documents trouvé via internet ou difficilement obtenus auprès de vos services, malgré l’esprit de concertation affiché, il nous semble que la « voie verte » va s’apparenter à une voirie classique très artificialisée nécessitant d’importants et coûteux travaux de mise en œuvre, puis d’entretien.

Cela nous amène à vous interroger sur les points suivants :

  • Quel est le niveau de prise en compte de la biodiversité à travers ses composantes naturelles (faune – flore – habitats) dans ce projet ? Y-a-t-il eu étude préalable sur le linéaire concerné afin d’en évaluer la valeur biologique au-delà des points connus. Nous posons cette question car on peut légitiment penser qu’un espace abandonné depuis longtemps s’est renaturé et peut accueillir des espèces à valeur patrimoniale. Sa réhabilitation demande donc quelques précautions. Est-il d’ailleurs pertinent de l’artificialiser totalement ?
  • L’impact des travaux sur les écoulements d’eau (creusement fossés, déviation, canalisation, busages…) a-t-il été évalué ? Les techniques mises en oeuvre prendront-elles en compte le maintien des voies de déplacement pour la faune terrestre et surtout aquatique ?
  • Le dérangement occasionné par la fréquentation de certains espaces, même en mode de déplacement doux, peut-être très préjudiciable à certaines espèces sensibles. Cela a-t-il été évalué ?

Vous le voyez, nos interrogations citoyennes sont nombreuses. Nous souhaitons que vous puissiez y répondre et nous tenons à votre disposition pour toutes questions de votre part.

Dans l’attente, veuillez agréer Monsieur Le Président l’expression de nos sincères salutations.

P.o Sections Bretagne vivante Crozon et Rade de Brest Luc Guihard

Copie à :
- Elus en charge Tourisme ; Aménagement voirie ; Environnement
- Responsable de service Espaces naturels, Aménagement


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 195645

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSActualités locales   ?

Creative Commons License